Partager

Seine centre

Seine centre, une usine située sur un site historique

Localisation : le site historique de l’usine élévatoire de Colombes (Hauts-de-Seine).

Télécharger le plan de l'usine

Date de mise en service : 1998.

Rayon d'action : l'agglomération parisienne et notamment l'eau des égouts de Paris, prétraitée par l'usine de Clichy-la-Garenne.

Capacité de traitement : 240 000 m3 d’eau/jour.

Profil

L'usine Seine Centre située à Colombes (92) se caractérise non seulement par ses techniques d’épuration performantes mais aussi par sa conception architecturale remarquable.

Les bâtiments de Seine Centre jouxtent la Halle historique de Colombes, ancienne usine de relevage des eaux usées au XIXème siècle, devenue La Cité de l’Eau et de l’Assainissement, école du SIAAP.

Présentation générale de l'usine

Deux équipements en lien avec Seine centre

L’usine de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) est à la fois :

  • un centre de prétraitement des effluents des égouts de la ville de Paris, dont elle reçoit 80 % (près de 1 000 000 m3/jour) qu’elle redirige ensuite vers les usines de Seine centre, Seine aval, et Seine Grésillons
  • une station de pompage anti-crues qui protège la capitale des inondations en permettant l’évacuation dans la Seine des eaux pluviales excédentaires. Le schéma directeur d’assainissement du SIAAP, adopté en 2007, prévoit la modernisation de ces installations pour les mettre en conformité avec la directive cadre sur l’eau (DCE) et réduire, voire supprimer les déversements dans la Seine.

En savoir plus sur la refonte de l'usine


L’usine de la Briche à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) est :

  • un centre de prétraitement qui reçoit une grande partie des eaux usées de la Seine-Saint-Denis et du nord de Paris
  • un centre de traitement des sables issus de ce prétraitement, ainsi que du curage des réseaux d’assainissement, afin de les recycler dans le bâtiment et les travaux publics, valorisant ainsi chaque année 25 000 tonnes de sables, dont le stockage est interdit en décharge.

Traitement des eaux

Seine centre est la première usine du SIAAP à utiliser, après décantation lamellaire, les techniques d'épuration par biofiltration sur cultures fixées pour les pollutions carbonées.

La biofiltration, du fait d'un temps de séjour faible, permet de traiter des eaux excédentaires par temps de pluie et de limiter ainsi les déversements d'eaux usées en Seine.

Seine centre dispose ainsi d'une capacité hydraulique de 240 000 m³/j dans son mode le plus performant et peut aller jusqu'à 404 800 m³/j pour traiter les eaux par temps de pluie.

Une étape de traitement est consacrée aux pollutions azotées par épuration biologique sur cultures fixées en deux étapes : nitrification et dénitrification.

L'usine traite l'eau au-delà des exigences découlant de la Directive Eaux Résiduaires Urbaines (DERU) de 1991.

En savoir plus

Traitement des boues

À Seine centre, le SIAAP met en œuvre la valorisation énergétique des boues d’épuration par traitement thermique (incinération).

Dans un environnement urbain, ce choix présente l’avantage de préserver les riverains de toute odeur désagréable. De plus, le faible volume de cendres à évacuer permet de réduire les transports et donc, les rejets de gaz à effet de serre.

Après épaississement et déshydratation par centrifugation, les boues sont incinérées et les fumées évacuées (après dépoussiérage, piégeage et neutralisation des gaz acides et des traces de métaux lourds). Les cendres sont transportées vers des centres d’enfouissement technique.

Une filière de valorisation agricole des boues, après stabilisation à la chaux, est utilisée en cas d’arrêt de l’incinération.

L’usine est totalement fermée et désodorisée.

En savoir plus

Tableau de bord

Retrouvez les bilans d’exploitation des usines d’épuration du SIAAP :

En savoir plus

Contact

SIAAP
2 rue Jules César,
75589 Paris CEDEX 12

Tél : 01 44 75 44 75

 

Nous écrire

Tous les contacts

Seine Centre

Localisation