Partager

Seine Grésillons

Seine Grésillons, une usine de très haute technologie

Localisation : Triel-sur-Seine (Yvelines).

Télécharger le plan d'accès de l'usine

Date de mise en service : 2008.

Rayon d’action : la station d'épuration Seine Grésillons déconcentre les volumes d’eau traités à Seine aval et dépollue les eaux usées de 18 communes du Val-d’Oise et des Yvelines.

Capacité de traitement : 300 000 m3 par jour depuis l'extension de l'usine en 2013.

Profil

L’usine Seine Grésillons est construite sur d'anciens champs d'épandage de la ville de Paris et participe à la déconcentration de l'usine Seine aval.

Outre les eaux usées en provenance de la zone centrale de l’agglomération parisienne (via les usines de pompage de Clichy et Colombes), cette usine traite les eaux des syndicats intercommunaux d'assainissement de la région de l'Hautil, de la région d'Enghien-les-Bains et la ville de Pierrelaye (bassin versant du ru de Liesse).

Cela a permis la suppression de la station d'épuration de Carrières-sous-Poissy, issue du schéma d'assainissement de l'agglomération parisienne de 1968 et devenue obsolète.

C’est une station d'épuration nouvelle génération, à la fois par l’automatisation des processus à très haut niveau d’élimination des pollutions carbonées, phosphorées et azotées et par l’intégration environnementale avec maîtrise des risques de nuisances olfactives ou sonores.

Présentation générale de l'usine

Equipement phare : un système de gestion automatisée

Pour permettre une exploitation en 2 équipes sur 5 jours par semaine, la station d'épuration de Seine Grésillons est gérée la nuit et le week-end par un réseau de 36 automates représentant 33 000 points d’implantation physique.

Son système de supervision se réalise sur postes de conduite et, pour la première fois dans le secteur de l’eau, est exploité aussi par WiFi sécurisé à partir de tablettes.

Tous les éléments de cette architecture d’automatismes sont redondants, avec bascule automatique en cas de défaillance d’un équipement.

Traitement des eaux

Après une décantation lamellaire physico-chimique, le traitement des eaux fait appel au procédé de biofiltration par cultures fixées permettant le traitement biologique du carbone et de l'azote.

Dans cette usine, l’élimination des nitrates est réalisée par un couple pré- et post-dénitrification. Le traitement du phosphore est fait sur des installations physicochimiques séparées.

En savoir plus

Traitement des boues

Pour le traitement des boues, la première tranche mettait en œuvre une déshydratation et un séchage thermique des boues fraîches en vue d'une valorisation multifilières.

Désormais le traitement des boues est entièrement reconditionné avec l'extension de l'usine. Il met en œuvre une digestion anaérobie thermophile permettant une production de biogaz, utilisé pour produire de l’électricité (2 turbines de cogénération de 4,15 MWh).

Une nouvelle ligne de séchage des boues est installée, dans celle-ci les sécheurs rotatifs de la première tranche sont complétés par des sécheurs à bande à basse température. On note aussi la présence d'un traitement des jus issus de la digestion mettant en œuvre un procédé nouveau : le "shunt de nitrates" (procédé SHARON® de nitritation-dénitritation).

En savoir plus

Tableau de bord

Retrouvez les bilans d’exploitation des usines d’épuration du SIAAP:

En savoir plus

Contact

SIAAP
2 rue Jules César,
75589 Paris CEDEX 12

Tél : 01 44 75 44 75

 

Nous écrire

Tous les contacts

Seine Grésillons

Localisation

Seine Grésillons

Dossier de presse

Inauguration de la 2ème tranche de l'usine Seine Grésillons

Toutes les vidéos >

Seine Grésillons

Présentation de l’extension de Seine Grésillons pour la mise en conformité DCE et l’augmentation de la capacité de traitement de l’usine.

Toutes les vidéos >