Partager

Concevoir et accompagner des actions sur-mesure

La coopération décentralisée constitue, avec les actions de rayonnement international, le second pilier de la politique internationale du SIAAP. Rendue possible par la loi Oudin-Santini, elle se concrétise par des projets que le SIAAP co-construit avec des partenaires locaux.

Sollicité par des collectivités territoriales étrangères, le Syndicat monte avec elles – et souvent avec d’autres partenaires français - des actions de coopération qui peuvent prendre différentes formes :

  1. La réalisation de schémas directeurs d’assainissement a vocation à aider les collectivités à choisir le système d’assainissement le mieux adapté à leurs besoins et à leurs contraintes.
  2. Le renforcement des capacités institutionnelles et administratives des collectivités passe par le recrutement et la formation par le SIAAP de personnels sur le terrain. Le SIAAP n’essaie jamais de transposer son organisation et ses habitudes, mais d’adapter ses conseils et procédures au contexte juridique local. 
  3. Le renforcement des capacités techniques est confié aux ingénieurs du SIAAP, dont c’est le cœur de métier : l’expertise du SIAAP peut concerner l’équipement en système d’assainissement à l’échelle d’un quartier ou d’un village, ou bien la mise en place de systèmes plus conséquents dans des villes moyennes ou de grandes agglomérations. 
  4. L’appui financier vient souvent après une première phase de coopération institutionnelle ou technique : il s’adresse à des opérateurs locaux qui ont déjà acquis une certaine autonomie dans la prise en charge de leurs projets d’assainissement. 

Le SIAAP leur accorde des subventions au cas par cas, dont le montant prend en compte l’état du réseau, le nombre d’habitants, les moyens humains sur place et l’implication éventuelle d’autres partenaires. 

L’implication du SIAAP se limite rarement à une seule forme d’intervention : dans la majorité des cas, il intervient à plusieurs stades, en amont sur l’identification des besoins, en soutien technique pour mettre en place l’infrastructure nécessaire et en soutien institutionnel, par de la formation. 

Pour toutes les opérations engagées, il s’appuie sur les acteurs locaux existants, privilégie le transfert de compétences et veille à mener des opérations de sensibilisation de la population aux enjeux sanitaires de l’assainissement. Autant de facteurs susceptibles de garantir la pérennité à long terme des dispositifs mis en place.

Contact

SIAAP
2 rue Jules César,
75589 Paris CEDEX 12

Tél : 01 44 75 44 75

 

Nous écrire

Tous les contacts

Focus

Les trois étapes pour la réalisation d’un projet

  1. Une mission d’identification, la deuxième est l’examen de la convention par le conseil
  2. L’examen de la convention par le conseil d’administration du SIAAP
  3. La mise en place du projet