Les procédés tertiaires pour le traitement des résidus médicamenteux au banc d’essai

Depuis 2013, le SIAAP a engagé un projet de recherche (2013-2016) pour étudier l’efficacité de différentes technologies de traitement tertiaire vis-à-vis des micropolluants émergents (résidus médicamenteux, hormones, polluants de la DCE, etc.) encore présents dans les rejets des usines du SIAAP.

Le procédé CarboPlus® basé sur l’injection de charbon dans un réacteur à lit fluidisé, a notamment été analysé. Cette étude, qui a nécessité l’installation d’un pilote industriel à l'usine Seine Centre, a été menée en collaboration avec les équipes de la SAUR, du Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (LEESU). Les différentes campagnes de mesure ont montré que ce procédé permettait d’éliminer efficacement les principaux composés suivis, jusqu’à plus de 90 % pour certains d’entre eux. Les résultats obtenus lors de ce projet ont été synthétisés dans deux articles techniques parus ce mois-ci dans la revue Techniques Sciences et Méthodes.

 

Pour en savoir plus, deux articles parus dans le numéro 3 de la revue de l’ASTEE, Techniques, Sciences et Méthodes :

- Élimination des polluants émergents dans les rejets de STEP - Partie 1 : Étude du procédé CarboPlus® à l’échelle du prototype

- Élimination des polluants émergents dans les rejets de STEP - Partie 2 : Étude expérimentale des processus de sorption sur le charbon actif 

Contact

SIAAP
2 rue Jules César,
75589 Paris CEDEX 12

Tél : 01 44 75 44 75

Nous écrire

Tous les contacts