Journée mondiale de l'eau : le SIAAP toujours mobilisé

L'accès à l'eau et à l'assainissement pour tous est un des mots d'ordre du SIAAP. Lors du dernier Forum mondial de l'eau, à Marseille, en 2012, notre collectivité a défendu une " culture de l'eau partagée ". En effet, près de 900 millions de personnes n'ont toujours pas accès à une eau potable dans le monde et 2,6 milliards 'individus sont démunis d'installations sanitaires.

Le SIAAP mène, dans 16 pays, plus de 24 projets de coopération décentralisée. Son engagement repose sur 4 grands principes : cibler les actions en fonction des compétences existantes, être à l'écoute des populations pour apporter une réponse efficace et pérenne à des besoins précis, donner la priorité aux échanges et aux transferts de compétences, favoriser l'implication de la population et des autorités locales dans les projets entrepris.

Ses ambitions rejoignent les objectifs du millénaire (1) pour le développement, adoptés en 2000 par 193 États membres de l'ONU et 23 organisations internationales, qui recouvrent de grands enjeux humanitaires tels que la réduction de l'extrême pauvreté et de la mortalité infantile. Il est convenu de les atteindre pour 2015. A l'aube de l'échéance, les avancées restent insuffisantes. L'objectif d'un assainissement pour tous reste pour l'instant hors de portée.

Mais, c'est avec l'affirmation de sa volonté d'être un acteur du développement de l'assainissement pour le bien être des hommes de notre planète que le SIAAP s'inscrit pleinement dans cette journée mondiale de l'eau. Ce qui a été fait pour l'eau potable (objectif de diminuer de 50 % la population n'ayant pas accès à l'eau potable) doit et peut l'être pour l'assainissement.

Engagé depuis plusieurs années pour l'accès à l'assainissement pour tous, le SIAAP, comme il l'a fait à Marseille, sera présent au 7ème forum mondial de l'eau en avril 2015 à Daegu (République de Corée). Il prépare d'ores et déjà ce grand rendez-vous international, en sa qualité de service public de l'assainissement et acteur de la coopération décentralisée.

(1) Lors du Sommet du millénaire organisé par les Nations Unies en septembre 2000, les dirigeants de la planète se sont accordés sur huit objectifs de développement spécifiques et mesurables — appelés aujourd'hui Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) — à atteindre d'ici 2015. Les sept premiers visent à éradiquer l'extrême pauvreté et la faim ; assurer l'éducation primaire pour tous ; promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes ; réduire la mortalité infantile ; améliorer la santé maternelle ; combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies ; assurer un environnement durable. Le huitième objectif concerne la mise en place d'un partenariat mondial pour le développement, assorti d'objectifs en matière d'aide, de relations commerciales et d'allégements de dettes.

Contact

SIAAP
2 rue Jules César,
75589 Paris CEDEX 12

Tél : 01 44 75 44 75

Nous écrire

Tous les contacts