Partager

Pic de la crue en Île-de-France : le SIAAP reste mobilisé

Depuis le mercredi 24 janvier 2018, le SIAAP a décidé de mobiliser sa cellule de crise.
Le pic de la crue de la Seine a été atteint avec 5,84 m à Austerlitz lundi soir. La décrue de la Seine a débuté, la cote était de 5,7 m mardi à 16h. La Marne, quant à elle, est en légère hausse jusqu’à mercredi. La cote de Marne à Gournay-sur-Marne était de 5,26 m mardi à 16h. Une légère hausse est prévue jusqu'à mercredi pour un niveau compris entre 5,2 m et 5,4 m le 31/01 à 12h. À partir de jeudi la hausse pourrait s’accentuer en fonction des pluies.

Afin de faire face à cet épisode de grande ampleur et de protéger ses installations, le SIAAP a entamé la construction d’un merlon de terre de 177 mètres de long pour protéger les infrastructures de prétraitement de l’usine Seine aval (photo ci-contre).
Le SIAAP a également pris la décision d’ajouter à son dispositif d’Athis-Crosnes des pompes supplémentaires, en complément de celles opérationnelles en permanence.

Au poste central SAPHYRS, le SIAAP recueille en temps réel l’ensemble des informations en provenance du réseau francilien, dans le but d’éviter la saturation de ses infrastructures et d’informer à chaque instant les exploitants locaux. L’ensemble du dispositif d’assainissement est opérationnel à son niveau maximum, soit 4 usines au total, à l’exception de Seine Grésillons partiellement arrêtée et de Seine centre arrêtée pour des raisons de sécurité liées à la cote de la Seine.
Ce sont ainsi 3,3 millions de m3 d’eaux usées qui ont été traités pour la seule journée du 28 janvier. Conséquence de ces volumes traités, l’usine Seine aval a produit, ce même jour, 13 000 m3 de boues d’épuration au lieu de 8 000 m3 en temps normal.

Lire le communiqué de presse

 

Contact

SIAAP
2 rue Jules César,
75589 Paris CEDEX 12

Tél : 01 44 75 44 75

 

Nous écrire

Tous les contacts