Partager

Un projet pour redonner vie à la rivière Pasig

C'est à l'occasion d'un projet de coopération décentralisée aux Philippines que le SIAAP a été sollicité par la Commission de réhabilitation de Pasig River, le Pasig River Rehabilitation Comitte (PRRC).

Lors de la COP 22, qui s'est déroulée à Marrakech, le SIAAP a présenté le projet de réhabilitation du Pasig river, un fleuve des Philippines, qui prend sa source dans la Laguna de Bay et se jette dans la baie de Manille. Considéré comme biologiquement mort, ce fleuve, long de 25 km, traverse la zone la plus densément peuplée des Philippines, plus de 3 millions d'habitants vivent à ses abords.

La mission du PRRC est de transformer la rivière Pasig et ses environs en une vitrine de la nouvelle qualité de vie urbaine, avec le retour à une rivière propre et vivante. L'objectif est de restaurer une qualité d'eau de niveau C : une eau qui peut non seulement soutenir la propagation et la croissance de la faune et de la flore aquatiques, mais aussi être utilisée à des fins récréatives, y compris pour des activités de canotage.

Ce projet, qui s'inscrit dans le cadre des projets portés par l'Alliance des mégapoles, répond pleinement aux objectifs de développement durable 6 et 11, qui portent sur les enjeux environnementaux de la croissance urbaine et démographique, la métropole de Manille comptant officiellement 16 millions d'habitants.

Ce projet s'articule autour d'un Schéma directeur global de Pasig River, ainsi que d'un projet pilote sur le bras San Francisco. Une étude des besoins économiques, sociaux et environnementaux est menée en collaboration avec le PRRC.

Présence à l'international