Partager

VIETNAM – Hai Duong

Avec un réseau d’assainissement vétuste et une gestion peu efficace de ses déchets, Hai Duong connaît de graves problèmes d’hygiène publique, rendus plus aigus avec l’urbanisation croissante de la ville. À la demande du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, le SIAAP participe à la mise en place d’un réseau d’assainissement dans un quartier pilote de la ville et à la réalisation d’une station d’épuration auprès de deux établissements hospitaliers.

PROJET TERMINÉ

Naissance du projet

Origine du projet

Le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et la province de Hai Duong sont engagés depuis mai 2006 dans un protocole de coopération décentralisée. Parmi les priorités identifiées, celle de l'assainissement a été confiée au SIAAP et à la Direction de l'eau et de l'assainissement du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

Contexte

La province de Hai Duong est située dans le delta du fleuve Rouge, à mi-chemin entre Hanoi et le port de Hai Phong. Elle compte 1 million 600 000 habitants (dont 150 000 habitants dans la ville de Hai Duong) répartis en 264 communes et 1 400 villages.
La province est en pleine évolution et va connaître de nouveaux développements avec la construction de l'autoroute Hanoi–Haiphong, d'un nouvel aéroport et de zones d'activités économiques.
Principal centre urbain de la province du même nom, Hai Duong possède un réseau d'assainissement vétuste. Les eaux usées de la ville sont rejetées dans le sous-sol et dans le fleuve Rouge.
Par ailleurs, la gestion insatisfaisante des déchets engendre des problèmes sanitaires et une détérioration de l'environnement.

En octobre 2009, le SIAAP a signé un protocole avec les représentants de la province de Hai Dong et le département de Seine-Saint-Denis.

Partenaires et référents locaux

  • Le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis assure l’appui à la maîtrise d’ouvrage de la Province de Haï Duong dans la mise en œuvre du projet et la mobilisation des partenaires techniques et financiers comme le SIAAP
  • Le Comité populaire de la province de Hai Duong assure la maîtrise d’ouvrage du projet et la mobilisation des populations locales autours des activités mises en œuvre.

Descriptif du projet

Le SIAAP apporte sa contribution dans trois domaines : les études relatives à l’amélioration du système d’assainissement (mise à niveau des équipements, politique d’entretien, suivi du réseau), la formation du personnel municipal chargé de l’assainissement et de l’accueil des missions techniques, les actions de sensibilisation de la population à l’hygiène.

Le SIAAP et ses partenaires ont décidé de réaliser deux types d’interventions :

  • Un projet pilote de réseau des eaux usées dans le quartier Nguyen Trai de la ville avec la mise en place d’un système de collecte des déchets solides pour limiter l’obstruction des réseaux, la formation du personnel municipal à la gestion et au suivi des travaux urbains, la mise en œuvre d’actions d’information et de sensibilisation de la population aux enjeux environnementaux et à l’entretien des réseaux. Cette expérience pilote sera ensuite développée dans les autres quartiers de la ville
  • L’assainissement conjoint de l’hôpital des tuberculeux et des maladies pulmonaires et du centre de prévention du VIH avec la réalisation d’une station d’épuration commune aux deux établissements, la formation du personnel à l’exploitation, au suivi et à l’entretien de la station, la mise en œuvre d’actions d’information et de sensibilisation des personnels hospitaliers au tri des déchets et aux enjeux environnementaux.

Dépenses engagées par le SIAAP entre 2006 et 2011 : 134 992 euros

Avancement du projet

Dans le quartier Nguyen Trai, la construction du réseau des eaux usées de 1,3 km de longueur et de 2 mètres de profondeur a été finalisée en 2013. Les eaux du quartier sont rejetées dans le réseau de la ville, puis dans le fleuve Thai Binh par le biais de la station de pompage. Ainsi 233 foyers ont accès à l’assainissement.

La conception de la station d’épuration par lit bacterien, commune aux deux établissements hospitaliers, a été réalisée, les travaux achevés et inaugurés en 2013. Elle bénéfice à 750 personnes.

Plusieurs missions ont été organisées pour identifier une suite au projet en particulier sur le Village de Dong Can, où existe une production artisanale de vermicelle. Les lacs dans lesquels se rejettent les eaux des réseaux d’égouts sont envahis de liserons d’eau condamnant l’exercice d’une autre activité traditionnelle, la pêche.
Une étude a été lancée sur ce village pour une éventuelle suite de convention pour 2017.

Contact

SIAAP
2 rue Jules César,
75589 Paris CEDEX 12

Tél : 01 44 75 44 75

 

Nous écrire

Tous les contacts

VIETNAM

Chiffres-clés

SUPERFICIE
331 698 km2

POPULATION
89 571 130​​​​​​​ hab.

REVENU MOYEN
PAR HABITANT

548 €

ACCÈS MOYEN À
L'ASSAINISSEMENT

75 %

Cartographie

Localisation

Info plus

Les partenaires ont souhaité mettre en place des techniques d’assainissement très simples afin de garantir une maintenance accessible et à moindre coût. Ce choix, adapté aux savoir-faire locaux, devrait garantir la pérennité des ouvrages.