Partager

TOGO – Kara

Initié en 2004, le partenariat entre la ville de Kara au Togo et le SIAAP s’articule autour d’un projet pilote d'assainissement collectif dans le quartier le plus ancien et le plus pauvre de la ville, complété par un programme de formation de techniciens et de sensibilisation des populations.

Naissance du projet

Origine du projet

À la demande de l’actuel maire de Kara, le SIAAP a engagé depuis 2004 des actions de coopération avec la municipalité pour améliorer le traitement des eaux usées et les conditions de vie des habitants.

Contexte

A 400 km au nord de Lomé, la capitale du Togo, Kara peuplée d'environ 120000 habitants est la troisième ville du pays en termes économiques et administratifs.
Le quartier pilote choisi par la municipalité est le plus ancien et le plus pauvre de la commune. Situé au cœur de la ville, il jouxte le marché et accueille la plus grande école primaire de Kara (1 400 élèves), deux mosquées et un hôtel. Ce quartier bénéficie d’un talweg, un ruisseau qui se remplit à la saison des pluies et se jette dans la rivière Kara. C’est dans ce talweg que sont jetés les eaux usées et les déchets entraînant des risques graves pour la santé et l’environnement.

Une convention, signée en juillet 2007, établit un partenariat entre le SIAAP et la municipalité de Kara pour cinq ans.
Quatre avenants sont signés principalement pour des modifications financières.
Pour clarifier les relations conventionnelles entre les partenaires, une nouvelle convention générale a été adoptée par le Conseil d’Administration du SIAAP le 17 novembre 2010. Elle fixe les conditions d’achèvement du projet pilote sur les prochaines années. Elle prévoit la mobilisation de l’ONG Eau Vive au titre d’opérateur du projet.
Un nouvel avenant signé en 2013 prolonge le projet jusqu’en 2015.
Le dernier avenant présenté au CA de janvier 2016 prolonge le délai jusqu’en juillet 2016.

Partenaires et référents locaux

  • La Municipalité de Kara assure la maîtrise d’ouvrage du projet. Elle a créé son service d’assainissement, assure le travail de mobilisation des habitants du quartier pilote et est l’interlocuteur des autorités nationales togolaises, des organismes internationaux, des bureaux d’études et des entreprises
  • L’ONG Eau Vive assure l’appui à la maîtrise d’œuvre du projet et intervient en assistance auprès des services techniques de la ville de Kara. Pour cela, elle a mobilisé un assistant technique togolais basé en permanence à Kara.
    Le bureau d’Etude WTa assure l'assistance technique et la maîtrise d’œuvre du projet.

Descriptif du projet

Le projet s’articule autour de deux axes majeurs :

  • Mise en œuvre d’un projet pilote d'assainissement collectif dans le quartier centre de la ville : collecte, transport et traitement des eaux usées, raccordement des habitations, du marché et de l’école au réseau d’assainissement, drainage des eaux pluviales, création ou réhabilitation de latrines dans les habitations et équipement de l'école du quartier en latrines et points d'eau
  • Accompagnement et sensibilisation des habitants des concessions et des gérants des infrastructures publiques (mairie, école, marché…) et privées (hôtel, restaurant…) du quartier pour leur raccordement au réseau d’assainissement, la formation des techniciens de la municipalité à la conduite de projet et aux techniques d’assainissement, la sensibilisation des élèves de l’école centrale en matière d’hygiène et d’assainissement.

Dépenses engagées par le SIAAP entre 2007 et 2015 : 1 472 126 euros

Avancement du projet

La Mairie a constitué dès 2010, un service technique d’assainissement suivant le projet avec l’aide de l’ONG Eau Vive et l’appui technique de la togolaise des Eaux devant assurer l’exploitation des ouvrages d’assainissement. La convention d’affermage des ouvrages doit être signée mi 2016.

Les travaux de construction du réseau sur le quartier centrale de la Ville sont achèvés depuis fin 2015.
Ceux de construction de la station sont en cours d’achèvement tandis que les ouvrages d'assainissement ont été inaugurés le 16 juillet 2016.

La mise en service est programmée pour novembre 2016.

La dernière phase de montée en compétence des services techniques consiste en une formation à Rabat par l’ONEE en décembre 2016 dans le cadre du partenariat entre le SIAAP et l’ONEE.

Restera l’équipement du laboratoire de la togolaise des eaux lorsque la station sera mise en service à compter de janvier 2017.

Contact

SIAAP
2 rue Jules César,
75589 Paris CEDEX 12

Tél : 01 44 75 44 75

 

Nous écrire

Tous les contacts

TOGO

Chiffres-clés

SUPERFICIE
56 785   km2

POPULATION
5 858 673​​​​​​​ hab.

REVENU MOYEN
PAR HABITANT (2013)

636,44 $ 

ACCÈS MOYEN À
L'ASSAINISSEMENT

12 %

Cartographie

Localisation

Info plus

Kara sera une des premières villes d’Afrique de l’Ouest équipée d’un réseau d’assainissement collectif. Le challenge est de taille pour les partenaires devant assurer la réunion de toutes les conditions de pérennité des installations et de l’équilibre financier du système d’assainissement du quartier pilote. La prochaine étape de cette coopération sera axée sur la gestion des boues de vidange de toute la ville.

DIAPORAMA