Partager

Glossaire

MAGES

Unique en Europe, MAGES est un outil informatique en éveil 24h/24, qui permet de réguler le réseau d’assainissement de l'agglomération parisienne. Il recueille les informations des différents acteurs de l'assainissement (communes, syndicats de communes et conseils généraux) tout en intégrant les prévisions de météo France. Cette analyse en temps réel permet d'élaborer des scénarios, au cas par cas, en fonction de la disponibilité des ouvrages et de la quantité d'eau qui circule dans le réseau de 420 km du SIAAP, notamment en cas de forte pluie. Avec cette coordination entre les responsables de l'assainissement, MAGES permet de limiter les déversements d'eaux non traitées dans le milieu naturel.

Maladie hydrique

Maladie causée par l'ingestion d'une eau insalubre ou le contact avec celle-ci.

De nombreux micro-organismes responsables de maladies chez l'Homme passent une partie de leur cycle de vie dans les excréments ou les urines humaines ou animales. Ces micro-organismes pathogènes sont de différents types : virus, bactéries, champignons, protozoaires et vers. Parmi les maladies hydriques  les plus connues, on peut citer : gastro-entérite, leptospirose, choléra, aspergillose, amibiase, ascaridiose.

Matière organique

Matière issue des êtres vivants : hommes, faune, flore, ou produite par eux. Elle peut aussi être réalisée synthétiquement. Une des mesures classiques de la pollution des eaux.

Matières décantables

Particules insolubles et suffisamment denses pour se déposer naturellement au fond d'un récipient.

Matières Dissoutes

Molécules dont la très petite taille, inférieure à 10 nm, les fait se mélanger de manière homogène à l'eau.

Matières En Suspension

Particules de matières organiques ou minérales, insolubles, décantables ou non, dont la taille est comprise entre un micromètre et un centimètre (avec des nuances selon les sources). 

La mesure de la teneur en MES d'une eau est l'un des paramètres utilisés en assainissement pour contrôler le bon fonctionnement d'un ouvrage d'épuration.

Matières sèches

Ensemble composé des matières en suspension et des sels dissous. 

Dans le traitement des boues d'épuration, la mesure des matières sèches permet de déterminer la siccité d'une boue et s'exprime en pourcentage.

Métazoaire

Animal pluricellulaire (par opposition à protozoaire). Les métazoaires présents dans les eaux usées se nourrissent de bactéries et de protozoaires. Ils participent donc, par leur rôle de prédateur, à l'équilibre des différentes populations composant les biomasses impliquées dans l'épuration des eaux. On compte parmi eux les vers.

Méthane

Cet hydrocarbure est un gaz à effet de serre résultant de la digestion anaérobique (sans oxygène) des matières organiques (par exemple contenues dans les boues d'épuration) par des micro-organismes, appelés de fait méthanogènes. Le méthane est une source d'énergie valorisable sous la forme d'électricité et de chaleur.

Micropolluants

Substance qui, en raison de sa toxicité, de sa persistance et de sa bioaccumulation, est de nature à altérer les fonctions métaboliques des êtres vivants. Un micropolluant est susceptible d'avoir un impact à des concentrations très faibles. On distingue les micropolluants métalliques (inorganiques) et les micropolluants chimiques (organiques).

Contact

SIAAP
2 rue Jules César,
75589 Paris CEDEX 12

Tél : 01 44 75 44 75

 

Nous écrire

Tous les contacts